Aledo

Dans un lieu stratégique, dominant la Vallée du Guadalentín, se trouve Aledo, riche en tradition de céramique et de poterie, conservant toujours le bon travail des maîtres d'antan et en tirant profit des ressources qu'offre la terre. Convertie en une grande forteresse lors de l'époque musulmane, elle résista contre les forces chrétiennes jusqu'au XIIe siècle, quand les troupes de Rodrigo Díaz de Vivar y pénétrèrent .  Elle est aussi fameuse parce qu'elle abrite entre les murs de son château à Alphonse X, où virent le jour quelques uns de ses lois. Parmi ses monuments historiques se distingue la Tour de la Calahorra, construite vers la fin du XIIIe siècle et déclarée, le 16 mars 1961, un Bien d'Intérêt Cuturel; la Picota, construction cylindrique en brique et mortier, et qui a été utilisée comme cellule de punition et lieu d'exécution des malfaiteurs; l'Eglise de Sainte Marie la Royale, qui mélange la pureté du style herrérien avec la richesse décorative du baroque et abrite à l'intérieur, des images religieuses du gothique et du baroque, celles-ci réalisées par Salzillo. Le parc de Sierra Espuña, déclaré d'Intérêt National en 1931, pourvoit Aledo de la beauté du paysage que tout amateur de la nature voudrait en profiter.

Sort By:  

No Results Found